Miam’Bouche : la petite nouveauté pour l’oralité

Je vous avais promis de la nouveauté et je vais tenir mes promesses! Les P’tits carnets vont dorénavant vous parler d’un domaine d’intervention ortho qui prend de plus en plus d’ampleur et qui verra en 2018 l’application de son AMO propre: la rééducation des fonctions oro-myo-faciales et de l’oralité. J’ai sollicité une des mes plus proches collègues, une passionnée par l’oralité, afin qu’elle vous concocte quelques petits billets sur le sujet.

Elle a accepté, avec une grande modestie, de vous faire partager ses découvertes de matériels, ses lectures, ses formations mais aussi le DU oralité qu’elle entreprend cette année. Je lui laisse donc la parole avec ce premier article de présentation d’un jeu appelé Miam’Bouche!

Salut tout le monde,

Aujourd’hui je vous parlerai d’un tout nouveau jeu «miam’bouche» axé oralité. Plusieurs auteurs ont participé à la création de ce jeu via l’association « Miam Miam ». Nous retrouvons : Véronique Leblanc (psychologue), Audrey Lecoufle (orthophoniste), Allison Ricaud (orthophoniste), Judith Labourerie (orthophoniste), Elodie Hardy (psychomotricienne) et Marlène Collardeau (ergothérapeute).

Ce matériel a donc été créé pour permettre aux différents thérapeutes et parents de travailler sur la désensibilisation de la sphère orale, l’acceptation en bouche des textures non alimentaires (comme la brosse à dents) et alimentaires.
C’est donc une nouveauté puisque jusqu’à présent, il n’existait pas de jeu typiquement pour l’oralité.

Composition du jeu :

-54 cartes doubles réparties en trois groupes : brosse, gâteau, sucette.
-2 plateaux train

Comment joue-t-on ?

Ce jeu s’effectue en deux étapes. Tout d’abord, sous forme de Mémory. Cela permettra de solliciter les compétences de l’enfant déjà acquises.
Il faut donc étaler les cartes face contre table. Une fois les cartes positionnées, le premier joueur doit retourner deux cartes de son choix. Si les cartes sont identiques, les joueurs reproduisent l’action ensemble représentée sur la carte et le joueur gagne la paire.
Si les cartes sont différentes, les joueurs reproduisent ensemble les actions représentées sur les cartes, mais le joueur ne gagne pas la carte, il la retourne face cachée à sa place initiale.
Le vainqueur est celui qui a trouvé un maximum de paires à la fin du jeu.

 

Deuxième étape : le petit train. Celui-ci doit permettre à l’enfant d’acquérir une nouvelle praxie ou action à l’aide de cartes préalablement choisies.
Le train est composé de quatre wagons. Dans un premier temps, il est possible de mettre trois praxies ou actions déjà acquises par l’enfant et une dernière carte praxie ou action à développer.

Par exemple :
Si un enfant n’arrive pas à faire un bisou sur la brosse tactile, il est conseillé de disposer les cartes sur le train de cette façon :

carte 1: toc toc la joue (on touche la joue avec la brosse à dents)
carte 2: toc toc le nez (on touche le nez avec la brosse à dents)
carte 3: toc toc le menton (on touche le menton avec la brosse à dents)
carte 4: toc toc la lèvre (on touche la lèvre avec la brosse à dents)

 

Les éditeurs proposent deux variantes. Tout d’abord le loto : qui se joue comme le loto traditionnel. Il suffit de sélectionner 8 cartes actions que l’on souhaite développer ou renforcer, de disposer quatre cartes devant chaque joueur et de trouver les doubles de ces cartes.

 

Autre variante, les devinettes : il faut sélectionner des cartes d’action que l’on souhaite développer ou renforcer. Chacun son tour, les joueurs doivent choisir silencieusement une carte et doivent refaire l’action.

Ce qui est intéressant dans ce jeu, c’est que nous pouvons le personnaliser en fonction de chaque patient et de ses possibilités. Il y a également un ordre de difficulté pour permettre d’appréhender les différentes étapes de la désensibilisation et aider à accepter les morceaux.
Cela permet également d’avoir des étapes à suivre et d’avoir un support «jeu» ludique, ce qui est plus encourageant pour les enfants.

Ce qui me plaît :
– Ordre de difficulté
– Personnalisable et adaptable en fonction de chaque patient
– Il y a des cartes vierges si nous souhaitons rajouter des items
– Il nous laisse la porte ouverte pour notre imagination, si nous souhaitons travailler avec d’autres objets ou autre aliment qui ne figurent pas dans le jeu

 

Ce qui me plait un peu moins :
– Le matériel à utiliser n’est pas fourni
– Il axe principalement la désensibilisation buccale (endo et exobuccal), ce qui peut ne pas convenir à tous les patients ou inciter certains professionnels à ne travailler que cette zone.

Où trouver ce jeu ?
Il vous suffit de remplir le bon de commande ci-dessous, pour une somme de 50€ ou sur le groupe Facebook Miam-miam
Pour le lancement de la production du jeu, je l’avais payé 30€, le montant n’est donc plus tout à fait le même…

N’hésitez pas si vous avez des questions à me les laisser en commentaire, j’y répondrai du mieux possible 🙂

F. (une ortho passionnée par l’oralité)

Une réponse sur “Miam’Bouche : la petite nouveauté pour l’oralité”

Laisser un commentaire