Evoc’ à fond!

Parler d’un matériel que l’on a créé soi-même  et que l’on connaît sur le bout des doigts, ça devrait être « finger in the nose » et pourtant … je sèche un peu! Je pense que la meilleure approche serait de vous expliquer comment cette idée a germé dans ma tête puis comment la maquette a pris forme jusqu’à la sortie du matériel final: Evoc’ à fond.

Pour moi, la création d’un matériel prend naissance lorsque je suis confrontée à un besoin dans mes rééducations. Lorsque je suis face à mon patient, que je souhaite travailler un axe thérapeutique particulier et que je ne trouve pas parmi le matériel existant ce qui me convient parfaitement.
C’est exactement ce qu’il s’est passé avec Evoc’à fond. Ce matériel est né d’un besoin de support sur les closures de phrases pour mes patients aphasiques en poursuite de prise en charge. Dans la littérature, tous les professionnels s’accordent à dire que la closure de phrase ou fin de phrase automatique est un outil essentiel aux rééducations du déficit lexical. Toutefois, cette activité était très rapidement saturée par mes patients après une première récupération de leurs capacités. J’avais vraiment envie de pousser leurs limites et éviter que l’on se satisfasse d’une seule réponse par item. J’utilisais donc des phrases à compléter issues d’ouvrages existants et je demandais au patient de trouver un maximum de termes qui pourraient convenir. Pour matérialiser les réponses, j’écrivais l’alphabet  sur une feuille et le patient devait compléter chaque initiale par un terme jusqu’à saturation (enfin … dans la limite du possible bien évidemment!).

Afin d’objectiver les progrès de mes patients, j’ai rapidement utilisé un chrono ou un sablier et noté dans le dossier de suivi le nombre moyen de termes évoqués sur 1 ou 2 minutes.

Par la suite, j’ai créé mes propres phrases afin d’avoir le mot manquant toujours en fin de phrase mais aussi en balayant les grandes catégories sémantiques.

Cette activité est devenue une coutume locale en début ou fin de séances chez tous mes patients avec difficulté d’accès lexical. Allez hop! On évoque à donf!

Pour utiliser ce jeu avec des plus jeunes, j’ai scindé les phrases en 3 catégories afin que les patients évoquent des mots selon leur nature grammaticale (noms communs, verbes et adjectifs qualificatifs). Nous pouvions ainsi travailler l’enrichissement lexical mais aussi la morphosyntaxe (accords verbaux et en genre et nombre) à l’oral ou à l’écrit.

Afin de rendre l’activité plus ludique j’ai opté pour des jetons et une grille à remplir, l’effet a été immédiat, les patients ont d’autant plus adhéré que le jeu prenait des allures de Bingo! 

Avec une dose d’encouragement et une bonne plastifieuse, j’ai réalisé la maquette de Evoc’ à  fond version 1. J’ai toujours été très impressionnée par le travail éditorial de Cit’inspir. Je n’ai pas hésité une seconde à envoyer ma maquette à leur adresse. Pour moi, c’était: ça passe ou ça casse. Si la maquette était acceptée, j’étais prête à bosser à fond et à apporter toutes les modifications nécessaires pour rendre le matériel « parfaitement thérapeutique ». Si c’était refusé, je le retravaillerai de mon côté avant de le re-proposer à cette même édition.  Hors de question de courir les maisons d’éditions orthos pour voir si quelqu’un était prêt à m’éditer.

J’ai vraiment tout gagné lorsque j’ai reçu une réponse enthousiaste et positive! Mes impressions étaient bien fondées car j’ai bénéficié d’excellents conseils et après plusieurs mois de « creusages de tête » , de vérifications et relectures, de « tests re-tests et re-re-tests », mon matériel a vu le jour:

La boîte contient:

  • 2 planches alphabétiques
  • 2 X 24 jetons
  • 1 sablier de 1 minute
  • 5 paquets de cartes

Cartes « évocation catégorielle »: j’ai ajouté ces cartes en fin de création de maquette. Les patients ont souvent l’habitude des tâches d’évocation catégorielle et cela me permet de les familiariser plus aisément à la planche alphabétique et aux différentes règles du jeu. J’intègre généralement les closures de phrases dans un second temps.

Cartes « closure de phrases – nom communs »

Cartes « closure de phrases – adjectifs qualificatifs »

Cartes « closure de phrases – verbes »

Cartes spéciales pour le jeu en duo

J’ai proposé plusieurs règles du jeu pour varier les plaisir:

JEU EN SOLO

Le patient remplit sa grille alphabétique en solo avec le sablier ou non.

JEU EN DUO

Le patient joue contre son orthophoniste  avec ou sans les cartes spéciales. L’objectif étant d’être le premier à remplir complètement sa grille de jetons.

Eh bé! Moi qui séchais en début d’article… quelle orthopipelette je fais! Je vous ai tout donné sur Evoc’ à fond 🙂 Ce matériel, je l’adore, je pense que ça transpire dans mon article. Je le trouve tellement simple d’utilisation (alors peut être tout simplement parce que je l’ai imaginé) mais j’aime aussi voir mes patients plus dynamiques et progresser séance après séance. Bref, je suis la plus heureuse de l’avoir maintenant en tout beau, tout réel. J’espère qu’il vous conviendra aussi! Si le matériel vous intéresse, il est dispo ici.

Bonne journée les orthos!

Laisser un commentaire