Les boîtes Orthovillages

Bonjour à tous! Je vais vous présenter une nouveauté que je teste depuis plusieurs semaines. Il s’agit des boîtes Orthovillages conçues par Rozenn Leclerc Le Coadou (Kerozenn). J’ai profité de l’offre: frais de port offerts pour l’achat des 3 boîtes (chacune à 18 euros). Tout d’abord je tiens à dire que les prix sont très raisonnables!

Voici une photo de mes petites boîboîtes:

Ce qui me plaît c’est le côté « fabrication locale et artisanale » du jeu. La créatrice travaille avec son mari, rédacteur et graphiste. Le matériel est made in France et ne participe pas à l’exploitation des petits enfants du monde entier.

Les boîtes métalliques sont top, elles sont solides et pas toute minus. Le seul petit hic c’est qu’elles ne s’empilent pas et se cassent la margoulette sur mon étagère. Les cartes aussi sont de bonne qualité, solides, ce qui pêche en général dans beaucoup de matos ortho. Là je suis certaine que je vais garder mes cartes dans le même état pendant des lustres et qu’elles résisteront aux mains pleines de bêtises de mes petits patients.

Côté design, je suis fan archi fan. Les personnages sont modernes, colorés et attrayants! Je les utilise avec mes patients enfants et ados et ils adorent. J’ai l’impression qu’ils se retrouvent dans cet esthétique.

Chaque boîte représente un thème-métier et contient 72 cartes questions en rapport au thème, 1 dé à 4 faces et 1 règle du jeu. Il existe 3 niveaux de questions.

Je vous présente donc:

Anna la peintre

Elle travaille la lecture, la phonologie et la compréhension.

Chris le cuisinier

Il travaille la fluence, la mémoire et la déduction.

Flo la pharmacienne

Elle travaille l’assemblage, la flexibilité, l’inhibition et la discrimination visuelle.

Côté contenu, les questions sont très variées, imaginatives et particulièrement ludiques. Toutefois, je les trouve parfois un peu alambiquées et je dois m’y reprendre à plusieurs fois pour comprendre ce qu’il est demandé. D’ailleurs, la plus balèze pour ça c’est Flo la pharmacienne, elle m’a mise à l’amende avec ses questions à code. Encore aujourd’hui, je n’ai ni compris ni trouvé la réponse 😉

 

Dans ce cas, je trie les cartes et j’en mets certaines de côté. Mais dans l’ensemble, ce matos fait bien son boulot et j’apprécie la manière dont les axes de travail sont abordés.

J’attends avec impatience les prochains personnages d’Orthovillages!

A bientôt l’orthosphère!

Orthonenette

Laisser un commentaire