FLEXONS avec Idées fixes idées flex’ !

Bien le bonjour à tous!! Je vous propose la dernière nouveauté de chez Cit’inspir (http://www.citinspir.fr/article-189-idees_fixes_idees_flex.html): Idées fixes idées flex’créé par Cécile Chapuis-Vandenbogaerde et vendu au tarif de 36 euros (enfin un matériel qui ne coûte pas un bras…je dis ça je ne dis rien…). Ce matériel propose des exercices de barrages pour travailler l’organisation sémantique.

Il s’agit de barrer des mots regroupés par thème en suivant des consignes de repérage (ex: barrer le mot de la case B4 ou barrer le premier mot de la deuxième colonne) et des consignes faisant appel au lexique (ex: barrer les légumes verts ou barrer les sports d’équipe). A la fin du barrage, il reste un seul mot: le mot restant! D’autres activités langagières sont suggérées en rapport avec le mot restant et le thème de manière générale. Mes patients appellent ces barrages « les barrages pour parler » 🙂

Les barrages sont progressifs donc il y a un niveau d’initiation puis les niveaux 1, 2, 3 et 4 et enfin le niveau expert.

Je vous mets quelques photos d’exemples:

J’utilise ce matériel avec tous mes patients adultes et ados pour travailler les fonctions exécutives, l’organisation sémantique, la compréhension écrite, la communication verbale. Je n’ai pas encore testé avec des plus petits (niveau CE2-CM) mais je pense que c’est complètement faisable.

Les +

– De nombreux thèmes abordés donc de quoi trouver son bonheur

– Un réelle impression de jeu qui amuse les patients

– Le jeu ne se limite pas au barrage. Celui-ci est une porte ouverte vers une discussion et un travail de la communication

– Le livret est de très bonne qualité et le papier est glacé

Les –

– La police utilisée est un peu petite. Je pense que sur le CD, les exos pour le patient que l’on imprime auraient pu être écrits en plus gros.

– Je suis obligée d’être présente pour faire l’activité. Pour de nombreux patients, je ne peux pas donner l’exercice au patient pour qu’il le fasse chez lui car il oublie la consigne qui n’est pas très claire.De plus, préciser un peu mieux les consignes pourrait être utile pour les patients sourds et pour la survie de ma voix lol

– Souvent le concept de « mot restant » pose problème, je ne vous raconte pas le nombre de fois où des patients m’ont fait une phrase avec le mot RESTANT quand il leur est demandé de « faire une phrase avec le mot restant » sous entendu le dernier mot du barrage. En vrai, ce n’est pas vraiment un point négatif, c’est même plutôt comique.

 

Je suis très très satisfaite de ce matériel, actuellement je l’utilise quotidiennement et il m’éclate autant qu’à mes patients!

Et vous? Qu’en avez-vous pensé?

De grosses bises à tous!!

Orthonenette

 

 

Laisser un commentaire